in

Alaphilippe, le coeur d’un homme

Alaphilippe, le coeur d'un homme thumbnail

4. Julian Alaphilippe

Sport : Cyclisme

Nombre de points : 186 points

Nombre de citations : 25

Meilleur classement : 1er

Classement 2020 : 1er

Pourquoi lui ?

Sportifs de l’année

Ogier, un 8e titre et une sortie par la grande porte

HIER À 19:53

Louvain, 26 septembre. Disons-le tout de suite, sans cette journée sainte en Belgique, Julian Alaphilippe n’aurait à coup sûr pas figuré dans le Top 5 du vote de la rédaction. Peut-être même aurait-il été éjecté du Top 10. Mais Alaphilippe est un coureur et un homme à part. Et quand on ne l’attend plus, il sort de sa boîte pour offrir au public un numéro extraordinaire et une victoire sublime.

Irrésistible Alaphilippe : Revivez son attaque décisive à 17km de l’arrivée

Car jusqu’au 26 septembre, la saison d’Alaphilippe était juste bonne pour ses standards, bien plus élevés que ceux de 99% du peloton. Ce maillot arc-en-ciel conquis en Italie en 2020 pesait lourd sur ses épaules. Deuxième des Strade Bianche où Mathieu van der Poel l’avait déposé, 16e à Sanremo, 42e du Tour des Flandres et encore 6e de l’Amstel, “Alaf” tournait autour, mais s’impose quand même sur une étape de Tirreno-Adriatico.

La Flèche Wallonne où il a désormais gagné trois fois marquait son retour, mais un certain Tadej Pogacar le privait quelques jours plus tard de la classique qui le fait rêver : Liège-Bastogne-Liège. Van der Poel, Van Aert, Pogacar, il y avait toujours un surdoué pour le priver du bonheur.

Mais le 26 juin, à Landerneau, là où le Tour de France avait tracé sa première ligne d’arrivée, personne n’a été assez fort pour lui contester. Douze jours après la naissance de son fils Nino, c’est un pouce dans la bouche qu’Alaphilippe exulte après une démonstration. Le tout pour une sixième victoire d’étape sur le Tour et un nouveau maillot jaune, sa seconde peau de juillet.

Une attaque monstrueuse pour un grand bonheur à l’arrivée : Alaphilippe a fait le show

Et dire que ce succès ne fut même pas le plus beau de l’année de Julian Alaphilippe. Aux Mondiaux, et sur un parcours que l’on disait parfait pour Wout Van Aert, l’immense favori, le Français a attaqué, une fois, deux fois, trois fois et même quatre fois pour finalement faire la différence à 17,5 km du but. Son talent l’a placé en orbite, son extrême résistance à la douleur a fait le reste. Un doublé au Championnat du monde n’est évidemment jamais anodin. Julian Alaphilippe fait désormais partie de la légende du cyclisme. Tout simplement.

Son année en 5 dates

11 mars : Quelques jours après avoir été laissé sur place par Mathieu van der Poel sur les Strade Bianche, il prend sa revanche sur la 2e étape de Tirreno-Adriatico. Derrière lui dans l’ordre, le Néerlandais, Van Aert et Pogacar.

Une attaque d’une violence inouïe : Van der Poel a laissé Alaphilippe sur place dans le mur final

21 avril : Julian Alaphilippe n’a gagné qu’une fois en 2021. Il cherche la forme, autant que la confiance. L’une et l’autre vont lui permettre de triompher au sommet du Mur de Huy, où il est désormais invaincu depuis 2018 (absent en 2020). Primoz Roglic a tout tenté mais le boss du mur c’est Julian.

Un duel Alaphilippe-Roglic magnifique dans le Mur : le résumé de la Flèche en vidéo

25 avril : En 2015, il s’était révélé en prenant la 2e place de la Flèche puis de Liège-Bastogne-Liège. S’il a dompté la première, Alaphilippe court encore après la seconde. Encore raté en 2021 puisque Tadej Pogacar est plus rapide que lui au sprint.

Et Pogacar a coiffé Alaphilippe sur la ligne : le final haletant à Liège en vidéo

26 juin : Brest-Landerneau, 1re étape du Tour de France. Les organisateurs ont habilement placé l’arrivée au sommet d’une bosse. Cette journée ressemble à un Mondial entre puncheurs et le plus fort se nomme Alaphilippe. Il démarre le premier à 2,3 km de la ligne. Personne ne le reverra.

26 septembre : Il le crie haut et fort : perdre le maillot de champion du monde sera un soulagement. Mais Alaphilippe a de la ressource et une idée derrière la tête. Alors qu’on pense qu’il a fait trop d’efforts dans la journée, sa banderille à 17,5 km de l’arrivée laisse ses adversaires sans réaction. Le bonheur est au bout de la douleur pour un doublé exceptionnel aux Mondiaux.

Emotion sur le podium : La Marseillaise pour Julian Alaphilippe

Sportifs de l’année

En 2021, Brady a ajouté de la légende à sa légende

HIER À 12:48

Sportifs de l’année

Ngapeth, la consécration d’une génération et de son emblème

23/12/2021 À 22:48

Read More

Leave a Reply

GIPHY App Key not set. Please check settings

Quand Giannis est là, Milwaukee va thumbnail

Quand Giannis est là, Milwaukee va

SSC CGL Salary 2021, Post Wise In hand Salary, Pay Scale